Article Conseil 1 Sécurité Incendie

Tout savoir sur les extincteurs

Pourquoi s’équiper d’un extincteur ?

Un extincteur permet de circonscrire un feu rapidement avant qu’il ne se propage. Pour que la combustion ait lieu, les trois éléments dits du Triangle du feu doivent être réunis dans un même temps :

  • le comburant soit l’oxygène contenue dans l’air ;
  • le combustible matérialisé par ce qui brûle ;
  • l’énergie d’activation soit ce qui déclenche le feu.

Un extincteur est par définition un appareil de première intervention.

Il permet d’agir sur différents types de feux et il existe décliné sous de différents volumes et formes ; les plus communs étant les extincteurs de type bouteille. S’équiper d’un extincteur c’est avant tout être responsable et conscient des dangers.

Quelques secondes peuvent suffire à circonscrire un feu et quelques minutes sans intervention aucune peuvent conduire à une catastrophe impactant biens et personnes.

75% des interventions avec extincteur sur feu naissant sont un succès.

Quelles sont les différentes classes de feu ?

Les feux sont regroupés en cinq classes en fonction des combustibles.

Classe A

Ce sont les feux de matériaux solides comme le bois, les matériaux composites, le papier, le carton, les tissus et les plastiques formant des braises.

Classe B

La classe B regroupe les feux de liquides et solides liquéfiables. Ce sont les feux d’hydrocarbures, d’huiles, de solvants et de tout plastique qui se liquéfie sous forma de gouttes.

Classe C

Elle est représentée par les feux de gaz. L’extinction de ce type de feu s’accompagne de la fermeture de l’alimentation – vanne ou robinet d’arrêt.

Classe D

Ce sont les feux de métaux spéciaux ou d’origine électrique. Est considéré comme métal la limaille de fer, le sodium, le magnésium etc. et d’origine électrique les courts circuits. Bien évidemment, l’eau est proscrite.

Classe F

Les feux d’auxiliaire de cuisson, dits de classe F, sont associés aux auxiliaires de cuissons.

Comme vous vous en doutez, si les feux sont réunis par classe, le choix d’un extincteur est réalisé en fonction du type de feu sur lequel il doit intervenir.

Ne vous équipez pas d’un extincteur de classe A pour circonscrire un feu de classe B !

Quel entretien nécessite un extincteur ?

Un extincteur nécessite une inspection visuelle régulière afin de vérifier :

  • le bon état du flexible, s’il n’est pas poreux et s’il est correctement serti ;
  • la bonne mise sous-pression– renseignée sur le manomètre, l’aiguille doit se situer dans « le vert » ;
  • la non présence de corrosion sur le mécanisme de percussion, là où vous enlevez la goupille pour percuter l’appareil ;
  • qu’aucune fuite n’est endommagée l’appareil et qu’il soit toujours « plombé », gage de non utilisation ;
  • son accessibilité car invisible et inaccessible tout extincteur est inutile ;
  • que les normes, les consignes d’utilisations ainsi que les données de vérification et d’épreuves sont visibles.